Chapelle de Baroille

Propriété privée de plusieurs familles successives depuis son déclassement au culte, fin 18ème siècle, elle se trouvait en 1998 dans un état de délabrement avancé et menaçait ruine.

C’est au 18ème siècle que Mgr Camille de Neuville, Archevèque de Lyon, la déclassa comme église paroissiale qu’elle était alors, au profit de la chapelle de Saint Georges qui dépendait d’elle, devenue dès lors église paroissiale de Saint Georges de Baroille.

Depuis le 12ème siècle, les habitants des paroisses voisines : St Georges, St Paul de Vézelin, Amoins et Pommiers en Forez y réalisaient chaque année le 8 septembre un pèlerinage pour y prier Notre Dame de Baroille.

La vierge de Baroille y habitait sous la forme d’une statue en plomb repoussé polychrome du 12ème siècle, qui faisait l’objet d’une grande dévotion.(vendue au Louvre et exposée au pavillon Richelieu)

Les pélerinages annuels se succèdèrent jusqu’en 1952.

Les années passèrent et de 1953 jusqu’en 1997, le pèlerinage et la chapelle tombèrent dans l’oubli.

En 1996, quelques  « fidèles » décidèrent de reprendre le flambeau de Notre Dame de Baroille et créèrent l’Association des Amis de Notre Dame de Baroille afin d’acquérir la chapelle, d’entreprendre sa restauration et de rétablir les pèlerinages du 8 septembre, ce qui fut fait dès 1997.

Depuis ils rassemblent des fidèles restés très attachés à la dévotion à Notre Dame de Baroille et à cette manifestation de piété ou reconnaissants de la sauvegarde du patrimoine religieux rural.

Une légende est attachée à cette chapelle « La vierge Marie fuyant l’exode avec l’enfant Dieu eut besoin de faire halte pour le langer. C’était en septembre, il pleuvait et faisait froid, elle tenta en vain d’allumer un feu pour réchauffer le Divin nourrisson puis parvint à enflammer des brindilles de bois vert de frêne. (Depuis ce jour, le bois de frêne peut s’enflammer même s’il est vert et humide) après avoir séché les langes de son enfant, Marie poursuivit sa route ».

Le dernier  pèlerinage à Notre-Dame de Baroille a eu lieu le 10 septembre 2021, avec une météo très clémente, une centaine de pèlerins se pressait autour de la Chapelle.